Contrôle Par Magnetic Flux Leakage (MFL)

  • Principes

  • Equipement

  • Effectif

  • Références

  • Projets

Fuites de Flux Magnétique (MFL), cette technologie est utilisée dans l’inspection des tôles (matériaux métalliques ferromagnétiques) de fond des bacs de stockage pour la détection et dimensionnement de la corrosion avec un rapport software avancé.

La mesure de l’état de corrosion des tôles de fond de bacs, réservoirs ou cuves de stockage est une méthode préventive efficace dans le cadre de la protection de l’environnement et de vos matériels.
C’est dans ce cadre que nous mettons à votre disposition les moyens de garantir un niveau de sécurité optimal visant à vous prémunir d’une fuite ou d’une rupture de ces installations.
La méthode « MFL » consiste en l’application une quantité de champ magnétique depuis le pôle d’un aimant dans un support magnétique et de le récupérer par retour sur l’autre pôle afin d’en analyser la perte.

Contrôle Par Magnetic Flux Leakage

Mode d'examen

Deux matériels MFL sont utiles pour un scan complet des fonds de bacs :

  • Automatisé, il permet la capture des indications et les reporte sur une cartographie à l’aide d’un logiciel approprié, avec une précision de l’ordre du millimètre.
  • Manuel, d’un encombrement moindre, les accès difficiles sont également scannés (autour de puisard, autour des patchs de réparations, sous les tuyauteries internes, etc.).

Intérêts

  • Détection possible sans enlèvement de revêtement adhérent (6 millimètres) en automatisé,
  • Utilisation facile sans couplant,
  • Localisation instantanée des pertes d’épaisseurs par coordonnées (X, Y) tôle par tôle,
  • Immobilisation très courte du bac (3 équipes de 2 personnes formées et habilitées),
  • Livrables sur support papier et informatique (base documentaire en ligne avec accès personnalisé et sécurisé),
  • Rapport «SCAN» complété par un contrôle visuel, ultrason et jauge de profondeur,
  • Préconisation de réparation suivant codes d’applications,
  • Possibilité d’extraire des statistiques : fond complet ou tôle par tôle pour une analyse précise des phénomènes de corrosion,
  • Suivi périodique grâce à l’utilisation de la fonction comparaison par superposition du différent scan,
  • Modélisation des accessoires du bac sur rapport (insert des piquages, trou d’homme, verticale de pige, internes, «patch»…),
  • Le fond est contrôlé en continu avec un rendu complet pouvant être détaillé tôle par tôle,

L’inspection est complétée par un contrôle visuel avec photographie des défauts notables.

 

Lire la suite