Analyse métallographique

  • Principes

  • Equipement

  • Effectif

  • Références

  • Projets

Le contrôle ou bien l’’analyses métallographiques permet d’observer et d’expertiser les structures ainsi que les phases qui composent les matériaux variés (métaux, céramique, composites…). Pour cela on a deux types d’analyses :

L ’analyse micrographique

Grâce à un microscope optique équipé d’un système d’acquisition il est possible de visualiser tous types de surfaces avec un grossissement pouvant aller jusqu’à 1500 fois. De plus, Le traitement d’image qui permet de transformer facilement des données brutes en informations exploitables il est donc possible de mener des études microscopiques à savoir :

  • Etude du faciès de rupture.
  • L’analyse des défauts d’inclusion.
  • Mesure d'épaisseur de dépôt et revêtement.
  • Calcule de pourcentage des phases et la taille des grains.
l'analyse micrographique
L ’analyse macrographique

La caractérisation macroscopique d’un assemblage est assurée, grâce à un microscope binoculaire Nikon avec un grossissement pouvant aller jusqu’à 160 fois.

  • Etude du faciès de rupture.
  • L’analyse des défauts d’inclusion.
  • Mesure d'épaisseur de dépôt et revêtement.
  • Calcule de pourcentage des phases et la taille des grains.
l'analyse macrographique
Lire la suite
Tronçonneuse :

C’est une tronçonneuse métallographique puissante, conçue pour les meules de tronçonnage de 350 mm. La conception d’Unitom-2 est fondée sur une technologie de tronçonnage sophistiquée, ayant déjà fait ses preuves. Ce concept combinant qualité et capacité élevées avec une grande convivialité a remporté un vif succès.

tronçonneuse
Enrobeuse :

Permet de limiter les effets de bords pendant l’étape de polissage. Cet appareil permet également la préhension des échantillons et leur réunion dans un même enrobage.

Enrobeuse
Microdurométre (De type BUEHLER LTD):
  • Deux objectifs : -x10 – x50
  • Chargement et retrait automatisés
  • Sélection des charges : 5, 10, 25, 50, 100, 200, 300, 500 et 1000 gf.
  • Etau porte-échantillon
Microdurométre (De type BUEHLER LTD)
Micoscope Optique :

De Marque Nikon équipé d’un système d’acquisition il est possible de visualiser tous types de surfaces avec un grossissement pouvant aller jusqu’à 1500 fois.
De plus, Le traitement d’image qui permet de transformer facilement des données brutes en informations exploitables, il est donc possible de mener des études microscopiques à savoir:

  • L’analyse des défauts d’inclusion.
  • Mesure d'épaisseur de dépôt et revêtement.
  • Calcule de pourcentage des phases et la taille des grains
micoscope optique

La caractérisation macroscopique d’un assemblage est assurée, grâce à un microscope binoculaire Nikon avec un grossissement pouvant aller jusqu’à 160 fois.

microscope binoculaire
Micro tronçonneuse :

La micro-tronçonneuse Accutom-5 sert à scier des tubes, des plaques, ainsi que des tôles laminées, de faibles démentions

  • Elle est équipée d’une table pour un tronçonnage précis et sans déformation.
  • Ainsi d’une fonction de rotation ou d’oscillation des échantillons.
  • Vitesse d’avance constante, préréglée s’étalant de 0,005 à 3,00 mm/s.
  • Vitesse de meule variable jusqu’à 3000 t/m, précision de positionnement de 5 µm, et limite de force réglable
Micro tronçonneuse Accutom-5
Four de traitements thermiques de température maximale 1750°C :

Les traitements thermiques des métaux correspondent à des cycles thermiques appropriés en phase solide et/ou liquide. Ces opérations se sont beaucoup diversifiées depuis leur création et peuvent concerner une pièce entière ou certaines surfaces de celle-ci. L'emploi des techniques classiques et des variantes plus modernes demande de bonnes connaissances métallurgiques et chimiques pour obtenir les résultats visés à savoir :

  • Dégazage
  • Détensionnement
  • Homogénéisation structurale
  • Amélioration de l'état de surface
  • Amélioration des caractéristiques mécaniques (meilleure résistance à la fatigue, plus grande résilience,...)
Four de traitements thermiques
Polisseuse éléctrolytique :

Appareil de polissage et d’attaque électrolytiques des échantillons métallographiques, automatique et contrôlé par microprocesseur. Grâce à sa fonction de scanning intégrée pour déterminer facilement les paramètres, elle garantit une base de données contenant des méthodes pour différents matériaux, des temps de polissage courts ainsi qu’une reproductibilité maximale.

Polisseuse éléctrolytique